Presse





Nos besoins du moment
  • Les besoins en Roumanie
  • Les besoins au Togo
■ En savoir plus


Rêves de Bulles

Revues de presse

Projet AZITI sur ulule

Le projet, porté par une association française reconnue de bienfaisance :

Vise à fournir en équipement agricole à une ONG au Togo : le  

                          pour créer un élevage écologique de poules pondeuses

                   

et ainsi devenir autonome financièrement, afin de pérenniser sa capacité à accueillir et réinsérer

ses enfants pensionnaires : 

 La future exploitation s’appellera « Aziti », signifiant « Arbre aux œufs » en évé

*

Le Centre Humanitaire pour le Bien-être des Enfants Délaissés (CEHBED)  est une structure d'aide à l'enfance, constitué en 2000, à l’initiative de son actuel directeur : Célestin Mawussi,

      

Elle est située à Adétikopé, un village à 20km au Nord de Lomé.    

Le Centre assure l’accueil et la réinsertion sociale de 68 enfants délaissés, de 5 à 18 ans.

Il prend en charge leur internat, leur éducation et leur scolarisation. Il tente également de garantir leur réinsertion dans leur famille ou une famille d’accueil après trois ans passés à l’orphelinat.

À ce jour, l’ONG dépend en grande majorité de l’apport de ses donateurs pour la prise en charge de ses frais de fonctionnement. Elle est donc à la recherche d’un moyen pour gagner son indépendance et pouvoir assurer l’avenir de ses pensionnaires actuels et de ceux à venir.

Face à ce problème, CEHBED signe un partenariat en fin 2010 avec ODM, pour le renforcement de ses capacités.

Ensemble, les associations CEHBED et ODM, dans leur recherche d’un revenu propre qui donnerait son autonomie au Centre, ont identifié de nombreuses ressources naturelles sur son site, utiles à la création d’une activité économique agricole familiale. Elles ont dès lors estimé que la réussite du projet résidait dans le recours à l’agroécologie : une approche valorisant l’agriculture comme générateur d’impact social et environnemental positif.

L’agriculture familiale, célébrée cette année 2014, demeure encore l’échelon essentiel de la subsistance des communautés rurales et périurbaines en Afrique. Or, ce secteur souffre des mêmes pratiques dégradantes que celui de l’agriculture entrepreneuriale « moderne » des pays du Nord : des coûts d’investissement exorbitants, un appauvrissement des sols du fait de la culture mono intensive et des intrants chimiques, une dévalorisation du métier d’agriculteurs notamment aux yeux de la jeunesse, etc.

Ensemble, CEHBED et ODM, acteurs sociaux subsaharien et européen réunis, veulent se placer à contre-courant de cette tendance, en mettant en œuvre une agriculture familiale impliquant les jeunes du Centre et de sa région dans une dynamique de développement durable, indissociable de méthodes écologiques, consciencieuses et intégrées.

Suite à une étude de marché, CEHBED et ODM ont retenu l’idée d’établir un élevage écologique de poules pondeuses sur le site du Centre, pour renforcer ses capacités tout en améliorant son environnement et la vie de sa communauté proche.

L’exploitation aura donc un triple objectif :

  1. Sécuriser l’avenir des enfants en donnant son autonomie financière au Centre par un revenu régulier ;
  2. Donner accès à un revenu aux veuves d’Adétikopé ayant leurs enfant à charge, par l’achat à moindre coût puis la revente d’une partie de la production de l’exploitation dans les commerces alimentaires du village ;
  3. Favoriser l’insertion professionnelle de la jeunesse dans la zone par l’ouverture d’un Centre de formation à prix abordable sur le site de l’exploitation.

A quoi ça va ressembler :

   

 

 

 

 A quoi va servir le financement ?

Pour accéder à sa pleine autonomie, le Centre doit assurer lui-même le fonctionnement de son exploitation et la culture de ses champs.

Du côté des moyens humains, l’ONG est forte des bras de plus d’une vingtaine de jeunes majeurs désireux de contribuer à l’amélioration de leur environnement et de celui de leurs petits frères et sœurs.

                 

Ce sont à ce jour les moyens matériels qui manquent. Il est donc indispensable que le Centre se dote des équipements agricoles manquants.

 

Pelles (4) : 20€                                              Sceaux plastiques (10) : 30€  

Brouettes (4) : 272€                       Arrosoirs (4) : 40€ 

Tonneaux de conservation (10): 30€    Tuyaux d’arrosage (2) : 136€ 

Sceaux métalliques (14) : 112€              Bâches 4x5m (4) : 30€   

              

Divers outils: 200€ 

 

Mobilier du bureau : 400€

     

 

+ Charges pour envoi des contreparties : 157€

+ Prélèvement Ulule (8%) : 120€

TOTAL : 1570€ pour lesquels nous faisons appel à votre généreuse contribution

 A propos du porteur de projet

Du fait de sa présence en France et au Togo, ODM est chargée du financement participatif de l’équipement nécessaire à la construction de l’exploitation. Elle assurera l’acheminement des fonds vers le Togo ainsi que de l’envoi des contreparties aux donateurs. 

Orphelins du Monde est une association française (loi 1901) reconnue de bienfaisance, dont le siège se trouve à Rennes. Elle mène des activités en faveur de la jeunesse, en France mais également en Roumanie et au Togo, par un travail d’appui effectué systématiquement en collaboration avec des  structures locales, et une démarche d’éducation populaire.

 

Sur place, ODM est représenté par un chargé de projet en Volontariat de Solidarité International, dédié à l’élaboration et à la réalisation du projet en appui au Directeur du Centre et à son personnel, de début 2013 à fin 2014.

Pour en savoir plus sur nous, visitez notre site web, ou notre page facebook.

Communiqués de presse

Du sport pour les enfants

Du sport pour les enfants

Le BDE polytechnique de paris a organisé un concours sportif pour récolter des dons et sensibiliser à la cause d'Orphelins du Monde. Merci à eux pour leur aide et à l'an prochain pour la deuxième édition !

Agenda

Départ de Charlène Desmousseaux pour une mission humanitaire d'un mois en Roumanie
Charlène Desmousseaux est une étudiante de 22 ans en master communication. Elle a effectué en avril 2014 une mission humanitaire en Roumanie suite à une volonté personnelle d'apporter de son temps et de ses compétences à une cause qui lui tenait à cœur. Elle est ainsi partie un mois dans la ville de Iasi durant lequel elle a pu s'occuper d'enfants à l'hôpital en leur proposant des activités ludiques et éducatives autour du thème des cinq sens. Le bilan de son expérience est très positif notamment de par le contact exceptionnel qu'elle a pu vivre avec les enfants, le personnel encadrant et les bénévoles. 
La mise en place d'une commission humanitaire au sein de l'école de commerce ESGC&F Rennes
La commission humanitaire se compose d'un groupe de 18 étudiants motivés d'une école de commerce rennaise : l'ESGC&F. Plusieurs actions se sont déroulées durant cette année scolaire. Des ventes de sandwichs, de crêpes de gâteaux ont été organisées. Plein d'autres projets vont voir le jour l'année prochaine dans l'école !
Départ de Morgane Foulon pour une mission humanitaire de deux mois en Roumanie
En juin et juillet 2015 Morgane se rendra à Iasi en Roumanie pour une mission humanitaire de deux mois en association avec Orphelins du Monde. Le premier mois se déroulera aux côtés d'enfants hospitalisés. Puis la mission continuera le second mois au sein de centres d'été proposant des activités ludiques et éducatives aux enfants défavorisés des différents quartiers de Iasi.